Lion, le film 5 étoiles!

Posted: 17/02/2017 by GlobeTaylor

Petite pause révision où je pars en voyage en Inde … par la pensée cette fois et le moins que l’on puisse dire c’est que ce voyage vaut le détour. C’est un des rares films où je ne trouverais pratiquement rien à redire mis à part « Courrez le regarder! ». Pourtant, les films dramatiques biopic ne sont pas ma tasse de thé en général. Sauf que « Lion », c’est bien plus que ça. Mais qui est ce fameux Lion ? Petites explications (sans spoilers). 


train.png

L’histoire : Saroo un petit garçon indien de 5 ans se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. A l’âge adulte, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde et il est déterminé à la retrouver.

sunny_pawar_as_saroo_bierley_in_the_film_22lion22_2.jpg

Pourquoi il faut aller le voir ? : Je suis loin d’être une experte sur le 7ème art mais les 6 nominations aux Oscars du film me conforte dans mon idée que Lion est un bijou. Pour creuser un peu plus, voilà les 5 principales raisons qui m’ont fait aimé ce film :

# 1 Le Casting 

Nicole Kidman, Dev Patel, Rooney Mara… plutôt pas mal non? Sans oublier tous les nouveaux acteurs indiens qui ont eu l’occasion de montrer leur talent. Je suis toujours impressionnée par les enfants acteurs qui, malgré leur âge, arrivent à interpréter de manière réaliste différents rôles. Sunny Pawar (le petit Saroo) et Abhishek Bharate (Guddu) en font partie.

#2 Le relation fraternelle de Saroo et Guddu 

C’est deux là vont vous faire fondre ! Et vous fendre le coeur par la même occasion. C’est la relation du film qui m’a le plus ému.

#3 La culture indienne 

J’ai apprécié le fait que la culture indienne est montrée de manière « objective ». Certes, on voit les différents aspects de la culture mais elle n’est pas transformée en clichés. Ils ont une manière de vivre bien différente des Australiens et le thème est abordé sans jugement. Ce n’est d’ailleurs pas le but du film et c’est tant mieux.

#4 Un film en deux parties 

On voit Saroo en tant que petit garçon puis en adulte. Voir les différents aspects de sa vie à travers deux visions différentes donne une bonne dynamique au film.

#5 Inspiré d’une histoire vraie 

Je pense que c’est ce qui rend le film encore plus émouvant. Comment ce petit garçon de 5 ans a-t-il réussi à s’en sortir dans le monde « réel »? C’est une histoire triste mais pleine d’espoir en même temps.

La bande annonce :

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *