Jour 1 : Secousses à Isla Mujeres

Posted: 27/06/2016 by Camille Taylor

Holà Amigos, bon je dois l’avouer le journal de bord a deux semaines de retard mais ce retard ne servira qu’à prouver combien le Mexique est passionnant et mérite 100% de notre attention !

On peut dire que mon arrivée à Cancún a été mouvementée et malheureusement pas dans le bon sens du terme ! A l’aéroport, j’apprends que mon copain aura 6h de retard (au passage je vous déconseille la compagnie Air Europa, low cast oui, retards à tout va non !!). Je pars donc récupérer seule la voiture à l’agence de location Mex Rent a car / Fox que mon copain avait réservé. Ces derniers me demandent de payer 400 euros d’assurance pour deux semaines ou 1000 euros de caution, ils se gardent bien de m’expliquer qu’une assurance est déjà incluse dans notre package, malheureusement je ne le savais pas. Ils cherchent également à me vendre un GPS en m’affirmant qu’il n’y a que très peu de Wifi au Mexique et que je ne trouverai pas mon chemin autrement (MENTEURS!). Une fois arrivée à Cancún, mon copain essaye de se faire rembourser l’assurance. Après une longue conversation l’agence accepte en prétendant que l’argent sera crédité sur le compte, nous attendons encore ce versement…

mex-rent-a-car

Bien décidés à ne pas se laisser abattre quoiqu’un peu déçus d’avoir raté notre première journée de visite à Cancun, on se rend à Isla Mujeres, une petite île de 8km de long où la Mer des Caraïbes est transparente. Nous avions réservé un Air Bnb pour la nuit ainsi qu’une excursion en bateau le lendemain matin pour voir les requins baleines.

Pour la petite anecdote, l’île de Isla Mujeres est accessible en ferry depuis deux ports de Cancún. Le premier s’appelle Puerto Juarez, c’est un port très touristique où de nombreux mexicains vont essayés de vous vendre des tours en bateau et des excursions de plongée (snorkeling). Si vous êtes séduits par cette option, n’hésitez pas à négocier au maximum (-50% sans être gêné car ils augmentent fortement les prix pour les touristes). Toujours à Puerto Juarez, la compagnie de ferry UltraMar propose un accès à l’île (allé simple pour environ 170 pesos mexicains et aller retour pour environ 300 pesos mexicains). C’est la solution la plus simple et la plus souvent choisie car le port est accessible en bus et le ferry débarque directement dans le centre de l’île. Comptez 30-45 minutes pour la traversée. Cependant, si vous avez une voiture et que vous désirez voyager comme un local, il faut prendre le ferry à Punta Sam (port situé à 5km à Puerto Juarez). C’est l’option que nous avons choisi et qui n’est pas trop connue des touristiques. De là-bas, la traversée par personne ne coûte que 40 pesos (45 minutes de traversée) et on peut même se rendre sur le ferry avec la voiture pour environ 200 pesos. Sur place, il y a également un parking surveillé pour 80 pesos la journée. Nous avons donc laissé la voiture au parking et décidé de visiter l’île à pied.

Une fois arrivée sur l’île, nous cherchons désespérément notre Air Bnb qui est soit disant aménagé comme un camping dans l’annonce. Il est introuvable et l’hôte ne répond ni à mes appels, ni à mes messages, ça sent l’arnaque à plein nez. Découragés on décide de réserver un hôtel directement dans le centre d’Isla Mujeres pour la nuit. L’avantage, c’est que notre hôtel n’est pas cher et situé juste à côté du point de rendez-vous pour l’excursion du lendemain.

Vers 17h, on se reprend ! On oublie nos mésaventures et décide de profiter de la plage et de l’ambiance de l’île. On longe la Playa Norte et on choisit des petits chemins rocheux qui mènent à de magnifiques petites criques où l’eau est transparente et au loin d’une belle couleur turquoise. Petit bonus, nous sommes pratiquement seuls sur ces plages et le coucher du soleil nous donne une vue spectaculaire. Enfin la roue semble tournée ?

IMG_3271IMG_3282IMG_3283

En se dirigeant vers le centre, nous tombons sur une rue assez touristique, la calle Miguel Hidalgo remplie de restaurants en tout genre et petits marchés de souvenirs. On décide d’aller manger à un restaurant aux couleurs du Mexique appelé Mamacita, juste en face du Lola Valentina, ils nous semblent un peu trop cliché à touristes mais on tente quand même ! Grave erreur car la nourriture est infecte à un point où on ne peut même pas finir nos assiettes ! Décidément pas de chance …

On décide donc d’aller se coucher en espérant que le lendemain sera un jour meilleur !

moon

Pour résumer la journée :

Les points positifs :

  • prendre le ferry à Punta Sam
  • la Playa Norte de Isla Mujeres
  • l’ambiance de la rue Miguel Hidalgo

Les points négatifs :

  • la compagnie aérienne Air Europa (manque de ponctualité !)
  • l’agence de location de voiture Mex Rent a Car (escrocs !)
  • Lorena et son Retreats Isla Mujeres sur Air Bnb (évitez la !)
  • le restaurant Mamacita et les restaurants touristiques en général qui sont chers et mauvais (Vade Retro Satanas !)

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *