Jour 12 & 13 : Grotte enchantée et guerrilla à la piñata

Posted: 12/11/2016 by GlobeTaylor

Le dernier jour est officiellement là… Snif ! On n’en revient pas ! Cette aventure s’est déroulée à la vitesse de la lumière ! Et on n’a pas envie de partir. Le Mexique est vraiment un pays magique et on ne veut pas perdre une miette de ce que qui nous attend pour ce dernier jour. On reprend donc la fameuse liste d’Enrique, notre ami mexicain rencontré à Valladolid. C’est le moment de se creuser les méninges : Quelle activité marquera la fin de ce séjour ? Un site archéologique Maya ? Bien qu’ils soient tous intéressants on veut tenter quelques choses de nouveaux. Finalement, on se décide pour la visite les Grottes de Calcehtok ! Et on n’est pas au bout de nos surprises.

cave

Situé à environ 1h de Mérida, on arrive vers 11h du matin et il fait plutôt beau même si les nuages de pluie ne sont pas loin. Deux mayas nous accueillent, ils sont tout souriants et ont l’air ravis de voir de nouvelles personnes s’intéresser à leur site. Le stand d’accueil est juste un petit cabanon en bois et on doit choisir entre trois programmes :

  • 1h de visite : programme familial
  • 2h de visite : programme intermédiaire
  • 4h de visite : programme expert

Mon copain fanatique de sport s’emballe directement pour le programme expert mais j’avoue avoir fait ma poule mouillée et demandé plutôt à ce que l’on prenne le programme intermédiaire (je me féliciterais plus tarde de ce choix !). En attendant, on ne sait pas du tout à quoi s’attendre. Perso, je m’imaginais une petite randonnée à pieds dans les grottes, j’étais loin du compte.

Notre guide arrive, il s’appelle Victor et il est fier d’être maya, en guise de chaussures, il porte des tongs de piscine, bizarre pour une randonnée non ? Mais qu’est ce qui peut bien nous attendre dans ces grottes ? Au début timide, il commence vite à discuter avec nous surtout lorsqu’on bredouille quelques mots mayas que l’on a appris durant notre séjour.

Nous voici donc partis pour une aventure au fond d’une grotte maya. L’entrée est déjà atypique, on doit prendre une échelle pour y descendre. Ensuite, on doit marcher sur un sol glissant pour s’enfoncer dans la grotte, avec pour seul soutien, une corde attachée sur le côté en guise de rempare. L’entrée de la grotte est magnifique, il y a de la végétation, des lianes, des chauves-souris, on est de vrais Indiana Jones !

img_4221img_438913528623_10208675489316699_1238050357322129116_oimg_4358img_4222

Tout d’un coup, mon émerveillement laisse place à la peur. Victor sort des lampes de son sac à dos qu’on doit attacher autour de notre tête, comme en spéléologie en fait. Sauf que les ampoules ne semblent pas toutes fonctionner et on n’a pas de casque ! Il nous montre un trou et nous dit « voici l’entrée ! On va commencer par une partie du parcours expert et après ça sera plus facile… enfin à peu près ». Au fond du trou, le noir total ! On se glisse chacun à notre tour dans l’ouverture. Une fois à l’intérieur, on est étouffé par des tas de pierre, il fait humide et on a l’impression que l’air manque un peu. En fait, un claustrophobe qui se respecte se serait déjà enfuit depuis belle lurette. L’expérience qui suit va juste être synonyme de 2h de pure folie aventurière. Je ne sais pas comment fait Victor pour se retrouver il se glisse au hasard entre les roches, part sur la droite puis sur la gauche et annote des flèches avec une craie blanche sur son chemin. Une pensée me traverse l’esprit : « Sait-il vraiment où l’on va ? Peut-on rester coincé ici pour toujours ? Et si on ne trouvait plus jamais la sortie ? On mangerait quoi ? »

13482879_10208675497436902_2972784450712924711_o13502646_10208675492556780_8029913834157556198_o13502922_10208675491596756_8879689483902439036_o13517422_10208675490396726_8998692668611266973_o13528263_10208675491116744_5241454743427305815_oimg_4371img_4379

On doit parfois s’accroupir ou marcher à quatre pattes. A un moment, il a même fallut se plier en deux pour pouvoir réussir à passer par un petit trou où mon copain s’est retrouvé coincé pendant 10 minutes ! Victor, à l’inverse de nous, faisait ça en rigolant, avec tellement d’aisance… et ses tongs aux pieds !

On est halluciné par cette expérience, c’est tellement unique et improbable. On sait qu’aucune règle de sécurité d’un pays occidental n’est respectée ici mais tant pis, on est de vrais aventuriers et on adore ! On est également couvert de boue et on sent notre peau se râper ou se couper entre les passages mais la douleur est atténuée par l’adrénaline.

Vers la fin de l’aventure, on arrive dans un ancien temple maya, difficile d’imaginer que des gens ont vécu ici. Victor nous explique que la grotte était, il y a très longtemps, habitée par les mayas, mais les roches se sont effondrées et ont tout détruit. Posé au sol, mon copain voit des lunettes de soleil, Victor raconte que ce sont souvent les visiteurs qui laissent des affaires en guide d’offrandes aux dieux mayas. Il nous demande ensuite d’éteindre nos lumières car il va faire une prière aux dieux dans le noir et le silence total. Durant la prière j’avoue m’être demandée « Sommes-nous les offrandes d’aujourd’hui ?» Je sais, je sais, une grosse paranoïaque celle-là !

A la fin, il nous remercie de notre visite et nous propose de nous prendre en photos avec des torches en feu (comme dans Koh-Lanta). Quel amour ce Victor ! On retourne ensuite vers la sortie (oui, il l’a trouvé plutôt rapidement finalement).

13497623_10208653952658296_1801949970407837280_o

On est complètement sonné par cette aventure extraordinaire, on a du mal à quitter Victor, on prend des photos, signe le livre d’or et discute encore un peu. Il nous conseille d’ailleurs de partir visiter une cenote non loin d’ici.

13516418_10208675500996991_3450104968138315126_n

C’est incroyable, le nombre de personnes adorables qu’on aura rencontré pendant ce voyage.

Il nous reste encore une demi-journée et une soirée et on aimerait en profiter autant que durant la visite de la grotte. On suit l’avis de Victor et se rend au cenote de Kopoma. Arrivés au village, on voit une petite affiche qui nous indique que le cenote se trouve sur la droite à 200 mètres. Au bout de 500 mètres, on comprend qu’on l’a dépassé cependant on n’a rien trouvé à part des maisons.

On retourne à l’endroit indiqué sur le plan et décide de taper à la porte pour demander notre chemin. Le cenote est-il fermé ? Une femme nous ouvre la porte suivie de ses enfants qui courent partout et sa réponse va vraiment nous surprendre : le cenote existe bel et bien et il est situé dans son jardin ! Elle nous amène donc dans la cours arrière et nous demande de nous rincer avant de nous rendre dans le puits (un trou avec une échelle qui conduit au cenote). Encore une fois, on a le droit à une expérience des plus originales ! Pour se rincer, pas de douche ! Mais des seaux que l’on doit remplir grâce à un tuyau d’arrosage. Ça pour du rustique, on a ce qu’on veut !

img_4393img_440213497766_10208675501757010_5256746319586344913_oimg_4399

On se dirige ensuite dans le cenote qui est très beau, l’eau est transparente et on se retrouve à nouveau dans une grotte. Un éclairage a été installé mais le lieu reste quand même assez sombre et c’est tant mieux car le côté naturel et mystique c’est tout ce qui fait la beauté d’un cenote. On se rend compte à quel point on est épuisé de notre précédente aventure et combien une petite baignade nous fait du bien.

Ensuite, on retourne sur Mérida et décide de laisser une seconde chance à la ville sachant que cette fois-ci le temps est avec nous. Même si la ville ne sera pas notre préférée et quand même plus charmante le week-end. On se perd dans les rues, on découvre un super marchant de glace « Pola  Gelato Shop » ils sont plein de parfums et chacun est délicieux. o

Ensuite, on a testé les chocolats au lait ou à l’eau mexicain. On plonge un morceau de chocolat fixé à un bâtonné et on le fait tourner dans l’eau ou le lait jusqu’à ce que le mélange fonde. C’est délicieux et vraiment différent de la boisson que l’on connaît. Le chocolat mexicain est 100% naturel du coup il ne contient pas de sucre ajouté, le goût est donc nettement plus amer. On découvre aussi des petites cours intérieures, un défilé de vieilles coccinelles, des petits marchés de rues et enfin on conclut cette belle journée par un romantique tour de la ville en calèche. Pourquoi toutes les bonnes choses ont-elle une fin ?

13475024_10208675507037142_412497207260839338_o13474955_10208675507757160_6964994145004174240_oimg_4421img_4424img_4428img_4435

Le lendemain matin vient l’heure terrible de faire ses valises. On traine un peu, on aimerait pouvoir rester toujours, il y a tellement de lieux dans le Yucatan qu’on aurait voulu découvrir,  sans parler de tout le reste du pays !

Pour se consoler, on décide que le grand moment de destruction massive de la piñata est arrivé ! Avec les moyens du bord, on passe déjà une heure à essayer de découper une petite partie sans la détruire pour pouvoir insérer les bonbons, ensuite on la remplit puis on l’attache au lustre avec une ceinture. Puis, on emprunte un balai à un des hommes d’entretien de l’hôtel et c’est parti !! Honnêtement c’est plus difficile qu’on le pensait, le carton est tellement épais que ça paraît incassable en plus on a failli casser le lustre en prime. Bref, une bonne tranche de rigolade.

IMG_4451.jpgIMG_4446.jpg

Capture d’écran 2016-11-12 à 09.21.11.png
Click pour voir la vidéo 🙂

Pour conclure ce voyage :

Les points positifs :

  • Les mexicains sont… tout simplement adorables, ouverts d’esprit, souriants.
  • Les paysages sont … vraiment authentiques et naturels. Les cenotes, les randonnées en grottes, le village maya et bien d’autres nous ont permis d’en découvrir beaucoup sur la culture Maya et celle du pays en général.
  • Les activités sont… toujours très variées entre la mer et la terre, culture et nature, il y a tellement de choses à faire et à découvrir. Dommage que les journées ne durent que 24h.
  • Les émotions sont… toujours en mode « on ». On a vécu intensément tout au long du séjour ! Joie, surprise, peur (surtout moi), et surtout EMERVEILLEMENT!

Les points négatifs :

  • Ok certains endroits sont assez touristes comme Cancun ou Chichen Itza mais il faut savoir trouver les petits bijoux cachés.
  • Ok les mexicains ont également un petit côté « commerçants » et vont chercher à tout te vendre au prix fort mais il faut savoir négocier et avec le sourire.

mexico

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *