Jour 9 : Top 7 des Merveilles du Monde et cenotes à gogo !

Posted: 05/11/2016 by GlobeTaylor

N’importe quelle agence ou office de Valladolid qui se respecte vous dira « Il faut ABSOLUMENT aller visiter Chichén Itza une des 7 merveilles du monde ! ». Chichén Itza c’est un peu l’emblème du Mexique, LA pyramide dont tout le monde parle, alors forcément ça nous a rendu curieux, il fallait bien qu’on lui consacre une petite journée !

chichen-itza-2

Nous voici donc partis en direction du fameux site archéologique en cette brulante matinée. Sur le parking, il y a déjà plein de bus touristiques, et des petits vendeurs partout ! On nous saute dessus pour nous distribuer plein de tracts publicitaires. Vous l’aurez compris : Piège à touriste bonjour ! L’entrée du site n’est pas donné comparé aux autres sites archéologiques, et les guides sont alignés en attendant qu’on vienne demander leur service. Chichén Itza est très grand, on sait que sans guide, on apprendra pas grand chose alors on décide de passer par Angelo,notre guide, pour une visite, même si elle est plus couteuse et moins longue qu’à Cobá.

Sur ce site, on retrouve à peu près les mêmes édifices qu’à Coba : stade du jeu de balle, lieu de prières… A l’exception qu’il n’est pas entièrement Maya. Bien avant les Espagnols, les Aztèques avaient déjà envahi les Mayas et le mixe des deux cultures a permis de construire le site de Chichen Itza.

IMG_3835.jpgIMG_3837.jpg

On réalise grâce aux fresques que les Aztèques ne pronent pas la paix et la nature contrairement aux Mayas mais plutôt la guerre pour les territoires, ce sont des guerriers. Passionné par l’architecture, Angelo montre l’ingéniosité des constructeurs de l’époque qui ont fait en sorte que les murs résonnent en échos pour que les gens puissent communiquer de loin. Enfin, sur presque tous les édifices est gravé un serpent à plume : symbole de dualité chez les Mayas, entre la terre et le ciel.IMG_3842.jpgIMG_3852.jpg

La visite était assez courte mais quand même intéressante, une fois terminée, on continue bien évidemment notre chemin en direction de la pyramide pour notre séance photo !

Pour la petite info : La pyramide, grand lieu de culte, était accessible aux touristes mais les visites fréquentes ont abimé l’édifice et depuis, on ne peut plus y monter.

IMG_3855.jpgIMG_3846.jpg

Tant pis, la vue est quand même splendide ! Des petits stands d’achats de souvenirs de toutes sortes sont également installés tous autour des édifices du site, ça casse le mythe mais les mayas sont tellement mignons qu’on a du mal à ne pas les apprécier.IMG_3841.jpg

En tout et pour tout, nous avons dû rester à peu près 2h sur le site, la chaleur écrasante nous donne juste envie d’aller courir dans un cenote et ne plus en sortir.

Notre prochaine direction est donc logiquement le cenote de Ik Kil situé à environ 5km du site de Chichen Itza. C’est un cenote très fréquenté mais tellement beau ! On se croirait dans un décor de film ou à l’intérieur d’une des photos paradisiaques que l’on voit sur les sites de voyages. Entre séances photos, baignade intensive et plongeon dans les profondeurs du cenote on ne sait plus où donner de la tête !

IMG_3858.jpgIMG_3863.jpgIMG_3866.jpg

Ma vue préférée reste la vue du cenote en hauteur, au niveau des escaliers : L’eau verte  avec les lianes avec à proximité ainsi que la forme arrondie de la piscine naturelle. Waouh !

IMG_3892.jpg

Après cette visite, il nous reste encore une demie journée pour profiter des environs. On relit la liste des sites insolites soigneusement conseillés par Enrique, notre super guide-barista de Valladolid, et notre choix s’arrête sur deux cenotes situés près de Valladolid et très peu fréquentés.

Le premier est le cenote de Dzitnup. A nouveau, mon instinct de survie s’active. On arrive sur un petit chemin de terre, à l’entrée dans un cabanon en bois, un père nous attend avec ses enfants, l’ainé est âgé de 8 ans, mais il fait bien plus jeune. Le père nous annonce que l’entrée est de 40 pesos par personne, on constate que les touristes se font rares ici et qu’on s’apprête à vivre une expérience inédite. Le père nous informe qu’il faut continuer tout au bout du chemin où l’on trouvera un puits (l’entrée du cenote). Il demande à l’ainé de nous accompagner et ce dernier se met à courir à côté de la voiture pendant qu’on s’enfonce dans la forêt. Je trouvais la situation bizarre et je m’attendais à un guet-apens à l’entrée du cenote. Après tout qui était au courant de notre présence ici ? Personne ! Au mieux, des gens étaient cachés derrière les arbres pour nous braquer ! Au pire, quouick… Oui je sais, paranoïa quand tu nous tiens !

IMG_3943.jpgIMG_3940.jpgIMG_3939.jpg

Finalement, on arrive au niveau du puits et personne ne nous attend le petit garçon nous fait descendre par une échelle. A l’intérieur, c’est le noir total ! On ne voit rien ! Et le garçon utilise un gros néon pour nous aider à nous diriger. Le cenote est aussi magnifique que mystique. C’est assez hallucinant de se dire dans un coin pratiquement inconnu du monde et on réalise l’immensité de la nature lorsqu’elle n’est pas modifiée par l’homme. Du fait du manque de luminosité, on se baigne avec moins d’aisance, c’est fou comme on est moins confortable lorsqu’on ne voit pas le fond de l’eau. Au final, je finis par discuter avec le petit garçon qui s’avère tout timide et adorable. Il semble content de pouvoir parler un peu avec des inconnus.

IMG_3906.jpgIMG_3911.jpgIMG_3913.jpgIMG_3929.jpg

Notre second cenote est celui de Sac Awa et c’est encore une petite merveille de la nature. Pour trouver le fameux cenote, on a demandé à deux adolescents de nous indiquer le chemin. La partie drôle c’est qu’un autre petit garçon s’est mis à nous guider en conduisant un scooter plus haut que lui! Un enfant sur un scooter, il n’y a bien qu’au Mexique qu’on peut voir ça ! Arrivés au cenote, on paye l’entrée puis marche entre 5 à 10 minutes avant d’arriver à un escalier d’une vingtaine de mètres fait de planche en bois. Au moindre coup de vent, on sent l’escalier tremblé… Ames sensibles s’abstenir, surtout si ces âmes sont sujettes au vertige.

Ce cenote est bien plus lumineux que le précédent et un plongeoir en bois est installé, et il y a également des liannes où l’on peut s’amuser à jouer les Tarzan.

IMG_3947.jpgIMG_3949.jpgIMG_3953.jpgIMG_3964.jpg

Cette journée a vraiment été surréaliste et on a découvert des paysages qu’on ne penserait jamais voir un jour. Pour finir cette belle journée, on passe une petite soirée tranquille à Valladolid et on conclut le tout avec un spectacle de lumière retraçant l’hisoire de la ville projetée sur le couvent San Bernadino. C’est magnifique !

IMG_3973.jpgIMG_3977.jpgIMG_3980.jpg

Pour résumer la journée :

Les points positifs :

  • Avoir l’impression de partir à l’aventure au fin fond du monde 
  • La beauté et la diversité des différents cenotes 
  • La rétro-projection de l’histoire de Valladolid 

Les points négatifs : 

  • La perte de l’authenticité de Chichen Itza à cause du côté fabriqué par les vendeurs 
  • Le tour guidé de Chichén Itza qui ne présente qu’une petite partie du site 

 

well.png

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *