Puerto Jimenez : Chaud, Chaud, Cacao !

Posted: 26/06/2017 by GlobeTaylor

Dernière étape, la région du Corcovado qui s’avère être la région la plus sauvage du pays. Elle est également moins touristique que nos autres destinations, ce qui fait notre bonheur. La majeure partie de la péninsule du Corcovado n’est pas accessible. C’est par seulement deux parties que l’on peut accéder au part : Bahia Drake au nord ouest et Puerto Jimenez au sud est. On a opté pour la seconde option, principalement pour des raisons économiques, et on ne regrette pas notre choix !


C’est souvent lorsqu’on ne prévoit rien qu’on vit les meilleurs moments d’un voyage. Ce matin là, on se réveille donc sans vraiment de plan. C’est en discutant avec un membre de l’équipe de notre auberge de jeunesse qu’on décide au dernier moment de participer à une visite de champs de cacao bio ou « chocolate tour ».

Nous voilà donc, en moins d’une demie-heure, sur le chemin de Finka Kobo, une grande zone de plantation de cacao, le tout 100% bio. Un peu comme avec le tour de café fait à Monteverde (throwback), le cacao n’estpas la seule plantation présente. On a aussi l’occasion de goûter à de multiples fruits comme des ananas bien sucrés, des épices comme le curcumin mais aussi d’en apprendre plus sur la végétation locale. Enfin, on arrive enfin, aux serres produisant le cacao. On observe les différentes étapes de maturation du fruit puis les étapes de traitement avant de sécher le cacao est une pâte malléable très amer. Pour des raisons culturelles, les ricos préfèrent un pourcentage de cacao plus faible que ce qui n’est pas le cas en France et même en Europe en général, où l’on est plus adepte des produits naturels.

Cette visite se finit sous la terrasse à profiter du soleil, d’un magnifique jardin mais surtout d’une délicieuse fondue au chocolat avec toutes sortes de fruits. Miam !

L’après-midi continue avec une balade en kayak dans les mangroves. Kesako ? C’est une sorte d’arbuste aquatique présent dans les zones tropicales.  Les mangroves se situent dans des petites rivières qui nous permettent de rejoindre l’océan pacifique. Les paysages entre ombre et lumière sont fantastiques. On profite donc de la vue, des animaux exotiques et on doit même parfois baisser la tête ou se contorsionner pour éviter les branches des mangroves. A bord du kayak et sous les grands arbres de la forêt, on profite d’un peu de fraicheur et surtout du silence qui s’installe loin de la civilisation. Notre guide trouve un coin parfait entre sur une petite plage en forme îlot qui sépare la rivière de la mer et on déguste tranquillement des ananas (encore et toujours) au soleil !

Cette belle après-midi se termine et on rentre se reposer avant de profiter d’un bon barbecue chez Soda Jimenez!

La Pura Vida 😃

 

 

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *