Quand le ciel se déchaîne sur Arenal!

Posted: 31/03/2017 by GlobeTaylor

Notre première destination se situe au volcan Arenal et sa petite ville de la Fortuna où nous avons passé 2 journées à défier la météo!

volcano.png


La Fortuna est, il faut l’avouer, une petite ville assez touristique avec beaucoup de petits magasins de souvenirs et de nombreux restaurants. Il y a aussi un grand nombre d’hôtels qui proposent des accès aux sources d’eaux chaudes naturelles de la région. C’est le point faible du Costa Rica selon moi : tout est du business, même la nature.

On commence notre journée avec une petite randonnée chez le petit voisin du Volcan Arenal, le Cerro Chato. Un volcan aujourd’hui éteint mais dont le cratère s’est transformé en lagoon avec le temps. Idéal pour une petite baignade sauf … qu’il pleut ! En plus de la pluie, le temps laisse annoncer pas mal de brouillard, du coup, on ne peut qu’entrevoir le volcan Arenal.

DSCF6166.JPGDSCF6170.JPGDSCF6377.JPG

Puisqu’on fait tout ce chemin, on décide de tenter le coup et c’est parti pour une petite demie-journée de randonnée. On commence par traverser de grandes prairies avec des arbres multicolores  avant d’arriver au bas du volcan, le début d’un sacré périple.

DSCF6201.JPGDSCF6202.JPGDSCF6215.JPGDSCF6358.JPG

La montée est assez raide dès le départ et jusqu’au sommet. C’est d’autant plus difficile car le chemin est très boueux. Je résiste tant bien que mal au rythme soutenu jusqu’au point de vue culminant et là SURPRISE ! Aucune vue sur le volcan à cause de la brume ! On garde le sourire et on prend quand même la pose 🙂 L’espoir n’est pas perdu car nous ne sommes pas encore arrivés au lagoon.

DSCF6230.JPGDSCF6243.JPGDSCF6269.JPG

Pour accéder au lagoon, il faut emprunter un chemin encore plus sinueux. Entre la boue, les roches glissantes et les branches d’arbres, il faut réfléchir stratégiquement où placer son pieds. Mais, enfin, on est satisfait du décor. Certes, le brouillard est toujours présent mais ça donne  un côté un peu mystérieux et mythique aux paysages. On se croirait dans un décor de film fantastique.

DSCF6334.JPGDSCF6336.JPGDSCF6354.JPG

Sur le retour, je pensais que le chemin ne serait qu’une pente descendante tranquille. Grave erreur ! Hocine, grand aventurier, décide de faire un « petit détour ». Résultat, on se trouve à escalader un mur de pierres à mains nues. On finit ce tour officiellement plein de boue, gelés et affamés mais je suis assez fière de cette aventure… même si j’avoue avoir un tout petit peu râlé le long du trajet.

Mais heureusement pour moi, après l’effort… le RECONFORT! On décide de passer la soirée aux bains d’eaux chaudes de Baldi, un hôtel de la Fortuna. C’est agréable, surtout après notre journée. Le principe est simple et assez sympa. Le site regroupe un peu moins de 10 bassins et au plus on s’avance dans le parcours au plus l’eau est chaude. A tel point que le dernier bassin me picote la peau pendant quelques secondes. La pluie continue tranquillement et la fatigue se fait rapidement sentir mais ça fait du bien de se détendre un peu. Petit bonus, le centre thermal donne accès à une piscine bar et à 3 toboggans assez rapides qui ont fait la joie d’Hocine, un grand enfant !

IMG_0357.jpgIMG_0362.jpg

claw-bath-in-spa.png

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *