Spring Break au Costa Rica : Zarcero & la vallée centrale

Posted: 24/03/2017 by GlobeTaylor

Voyager, découvrir de nouvelles cultures, se perdre dans des paysages splendides, vivre intensément ces expériences… c’est indescriptible ! C’est aussi pour cela que tenir un blog est un vrai défi, ça demande du temps, les bons mots et surtout les bonnes photos. A partir d’aujourd’hui grâce à mon super copain et à l’occasion de mon spring break canadien et de mon anniversaire, j’ai un nouvel allié pour m’aider dans ma tâche : mon nouvel appareil Fujifilm X-M1 au style rétro

L’occasion donc de partager mes toutes récentes aventures dans le pays avec la plus forte biodiversité au monde… Costa Rica, nous voilà !

costa-rica.png


 

Capture d’écran 2017-03-17 à 22.13.29.png

Point de départ

Comme la plupart des touristes, on arrive à l’aéroport Juan Santamaria de San José… qui ne se situe pas du tout à la capitale mais à Alajeula, au Nord Ouest de San José. On y passe notre première nuit, récupère notre voiture de location et le lendemain matin, on est tout frais pour partir à la découverte du monde des ticos! On a beau avoir posé la question des dizaines de fois à des personnes de différentes nationalités, personnalités et âge, tous sont formels : il n’y rien à voir à San José, mieux vaut se perdre dans la pampa, du coup, on a suivi ce conseil.

Volcan Poás : où comment perdre 2h de son temps ! 

Première idée, premier échec ! Heureusement avec le temps, on apprend à ne pas se laisser démonter par les imprévus. Le Volcan Poás est situé à un peu moins d’une heure d’Alajuela où le soleil était au rendez-vous. Pourtant, au plus on montait vers le sommeil, au plus la brume et la pluie semblait inévitable. A l’entrée du parc, le guide nous a carrément coincé de repartir car on ne verrait rien. Tant pis, on aura tenter le coup!

Zarcero et son jardin d’Eden 

On repart directement vers Zarcero, un petit village perché dans les collines de la vallée centrale à mi-chemin entre Poás et La Fortuna.

La particularité de ce village ? En face de l’église se trouve un superbe jardin architecturé de manière très originale. On se croirait dans le monde d’Edward aux mains d’argent avec tous ces arbustes en forme d’animaux ainsi qu’un passage vouté de forme arrondi qui mène directement jusqu’à l’entrée de l’église. D’ailleurs, cette dernière vaut aussi le coup d’oeil. On a de la chance, il fait beau, il fait (presque) chaud et on profite enfin du début de nos vacances.

DSCF6082.JPGDSCF6086.JPGDSCF6094.JPGDSCF6116.JPGDSCF6092.JPGDSCF6097.JPGDSCF6098DSCF6127.JPG

La grande traversée de la vallée centrale

Pas le temps de chaumer, on reprend la route à nouveau pour passer la nuit à La Fortuna. C’est l’occasion pour nous de voir défiler les paysages de l’arrière pays de la vallée centrale, partie du Costa Rica que l’on a pas vraiment l’occasion de visiter à cause du peu de temps qu’on a pour visiter le pays.

Du coup, on s’arrête souvent au milieu de la route, portière ouverte, pour capturer le moment. Dangereux ? Non, c’est pas comme ça la conduite ticos !

DSCF6136.JPGDSCF6135.JPGDSCF6140.JPGDSCF6137.JPG


 

hills.png

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *