Veni Vidi Venise !

Posted: 16/05/2019 by GlobeTaylor

Depuis toujours j’ai la chance d’avoir une famille italienne vivant dans les Dolomites à deux heures de la belle Venise. Et je dois admettre que jusqu’à présent je n’ai pas assez profité. On pense souvent à partir à l’autre bout du monde mais il y a déjà de si beaux pays et paysages en Europe. 

Venise est une des villes les plus populaires du continent et j’ai eu l’occasion de la visiter durant les deux pires périodes de l’année : en plein mois de juillet puis durant le Carnaval de Venise. Honnêtement, je pense que pour profiter au maximum de cette ville, il faut partir durant la basse saison hors vacances scolaires. Mais si les gens sont si nombreux à venir pendant ces deux périodes de l’année c’est qu’il y a bien une raison. Alors team été ou team hiver ? 


Venise en été : la découverte 

J’avais déjà visité la ville toute petite mais je n’en avais que de vagues souvenirs. Le but de cette première visite est vraiment de partir à la découverte de Venise, connaître ses petits secrets et en voir un maximum. Même si j’avais noté quelques adresses comme la place St Marc, je n’avais pas prévu grand choses hormis me laisser impressionner. 

Pourtant, la première impression est mitigée. A peine arrivé à la station du bus, on a le droit à une belle vue sur des groupes de touristes chinois en masse. Oh non ! Forte heureusement cet accueil est compensé par la découverte du pont de la Constitution. Très moderne, il permet d’accéder à la vieille ville. La nuit, il est tout illuminé est nous rappelle comme l’architecture de Venise est spectaculaire de jour comme de nuit.

La place St Marc en Juillet 

Malgré tout, on part en direction de la place Saint Marc, on guette la moindre petite adresse, surtout les restaurants. En chemin, les ruelles sont très fréquentées alors on fait des détours pour éviter la foule. 

La place est comme dans mes souvenirs, immense avec une architecture colorée et envahie de pigeon.  Et je ne parle pas seulement que des oiseaux ! Les terrasses sont bondées de touristes buvant leur mini expresso à 6€. Chacun son budget ! 

J’avais oublié que la place était jute au bord de la lagune et tout au long des quais, on retrouve de belles gondoles garées. Incognito, on grimpe dedans pour quelques photos. 

Les ponts de Venise contribuent également à la célébrité de la ville. Il y a tellement de canaux qui la traversent, qu’on ne peut visiter Venise sans en passer au moins un. 

Les plus connus sont le pont du Rialto et le pont des soupirs. Là encore, les touristes sont au rendez-vous mais on immortalise quand même le moment avec une petite photo. 

Le Venise de l’ombre

Le reste de la journée, on ne cherche pas vraiment d’adresses ou de lieux particuliers. On ère dans la ville en évitant le soleil (il faut dire qu’il fait bien chaud en juillet) et la foule. On s’amuse à trouver les plus petites ruelles et les voies sans issues qui finissent directement sur un canal. Même si c’est une ville extrêmement touristique, on peut comprendre pourquoi lorsqu’on voit à quel point tout est beau peu importe où on se rend. 

Petit bonus, on tombe sur une magnifique cours intérieure donnant sur un jardin rien que pour nous. 


Venise en hiver : l’événement de l’année

Si il y a bien une chose à voir au moins une fois dans sa vie, c’est bien le carnaval de Venise. Si le nombre de touristes m’avait surprise en été, cette fois si c’était encore pire ! Les ruelles étaient bouchées, il y avait trop de piétons partout et la place était noire de monde à tel point que les policiers se demandaient si la place St Marc pourrait accueillir tous les visiteurs.  

La place St Marc durant le Carnaval 

Cette fois ci, il n’est plus question de détours ou de découvertes au hasard. Il y a tellement de monde que c’est impossible de trouver une ruelle déserte de toute façon. Nous nous lançons directement en direction de la place St Marc avec beaucoup de difficulté il faut l’avouer. Normalement le trajet à pied entre la gare des bus et la place St Marc se fait en 25 minutes. Nous l’avons fait en 1h30 ! 

Mais l’attente en valait la peine ! Sur le chemin, on a croisé de nombreuses personnes déguisées dans des costumes somptueux et traditionnels vénitiens. Mais sur la place, ils sont encore plus nombreux. Tout le monde est attroupé autour d’eux et cherche à prendre la meilleure photo. Chaque costume est impressionnant de détails, je n’imagine même pas le prix de la location à la journée. Et les costumés sont de tous âges, ce n’est pas une simple fête pour les enfants mais une vrai tradition. 

Malgré la foule, les gens sont globalement respectueux, à part quand il s’agit de photos. J’ai la drôle d’impression que certaines mènent une vraie guerre, un peu comme lors du premier jour des soldes. 

La librairie Alta Acqua

La ville m’est beaucoup plus familière que la dernière fois, même si je continue de m’émerveiller devant le moindre pont ou la moindre façade, cette fois je cherche une adresse bien précise : la librairie.

Surprise ! Une fois arrivée à l’entrée, on constate qu’il y a encore une longue file d’attente pour rentrer. Je ne suis que moyennement étonnée. La librairie est très originale et totalement instagramable. On retrouve beaucoup de livres d’occasion mais ce qui est encore plus impressionnant, c’est qu’ils sont tous empilés les un sur les autres sur des objets improbables comme des escaliers et même une gondole ! Même si je serai incapable de trouver un livre si j’en recherchais un précis, la décoration vaut à elle seule le détour. 


Verdict : été ou hiver ?

L’ambiance était complètement différente d’une période à l’autre. J’ai adoré me perdre dans la ville durant l’été mais l’euphorie apportée par le Carnaval est unique.  Malgré le froid et la foule, il y avait une vraie interaction entre les personnes fières de porter leur plus beau costume et les visiteurs. Venu du monde entier, on profite tous de l’événement pour se parler, pour rire et pour danser. 

Devant la gare, on a assisté à une petite séance de danse costumée et plus tard dans la rue, nous avons croisé le sosie de la reine d’Angleterre avec ses gardes royaux ! 

Bref, si Venise se visite à n’importe quel moment de l’année, le Carnaval est bien et bien un must-to-live ! 


Bonus Fooding 


Bien sûr, je ne pouvais pas parler d’une ville italienne sans mentionner quelques bonnes adresses. 

La Antica Osteria

En sortant un peu du centre ville, on retrouve rapidement de petits restaurants italiens à l’ancienne, pas très chers et très bons. Celui est un bon exemple. Nous avons goûté des pâtes délicieuses et un café gourmand en dessert avec une très jolie présentation.

La Pasticceria La Donatella

Pour une pause chocolat viennois, c’était parfait ! Le chocolat est trop bon mais attention c’est assez lourd. On dit souvent que les italiens ne sont pas très desserts mais cette pâtisserie fait clairement exception ! Tout y est très bon, surtout les macarons 😛


No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X